Happy,Child,Girl,With,A,Kite,Running,On,Meadow,In

Quand entamer un coaching en période de pandémie ?

Bonjour ! Je suis la coach du centre Mimosa d’Ixelles et j’y accompagne des personnes en transformation professionnelle. 

En ce moment, la « situation covid » se pose en toile de fond des séances de coaching. Chacun vit bien sûr une réalité qui lui est propre et la perçoit au travers de ses lunettes (son éducation, son milieu, ses convictions,…). D’autre part, nous avons en commun de partager l’état de crise engendré par la pandémie. Le climat anxiogène d’incertitude et de privation de liberté nous impacte tous, à des degrés divers sur le curseur de la morosité. A l’extrême, l’augmentation d’admissions en (pédo)psychiatrie semble indiquer un désarroi palpable dans la population.

Alors comment savoir si se diriger plutôt vers un psy ou un coach quand on remet en question son job dans le contexte actuel ? 

Dans la pyramide des besoins, la santé mentale vient d’après moi avant l’accomplissement professionnel. Plus le degré de souffrance augmente, moins le coaching est adapté. Entamer un coaching suppose un carburant suffisant pour mettre sa machine en mouvement et passer à l’action. C’est pourquoi, en séance il m’arrive d’orienter vers un médecin ou un thérapeute, quitte à reprendre le coaching ultérieurement, quand la personne manifeste des signes de burnout, de dépression, de manque important d’estime de soi…

Et qu’en est-il de vous ? 

Vous bénéficiez d’une capacité (latente) à rebondir ? Le voyant de votre batterie est au vert, voire frise l’orange, mais n’a pas basculé au rouge ? Excellente nouvelle pour vous. Alors, je vous accompagne avec plaisir dans votre cheminement professionnel. Pour illustrer, voici quelques exemples-types de coaching avec le confinement comme scène du théâtre de la vie :

  • En chômage technique, la crise touche votre secteur (quasi) à l’arrêt et vous envisagez (à contre-cœur) une réorientation ou une reconversion.
  • En télétravail, vous prenez conscience que ce que vous aimez au boulot c’est la papote à la machine à café et pas vraiment le contenu du job ou le système en place dans l’entreprise.
  • Vous voyez dans ces temps suspendus une opportunité de vous poser, opérer un bilan, revoir vos choix, améliorer le relationnel, développer vos « soft skills », booster un projet, vous projeter dans un avenir plus en adéquation avec vos valeurs…
Ça vous parle ? Je suis à votre écoute ! Commençons par faire connaissance lors d’un premier échange :
– Glissez-moi quelques lignes à coaching@votrecap.be
– Envoyez-moi un sms ou téléphonez au 0497/41.79.13

Paula Morales Olmedo, coach professionnelle et personnelle