Le toucher

« Être touché est aussi important que dormir et être nourri. » – Dct Tiffany Field.

Un bébé qui n’est pas touché même s’il est nourri va se laisser mourir.
Le toucher est le premier et le plus important des sens chez le bébé. Il est le premier sens à se développer in-utéro dès la huitième semaine de grossesse. Dans le ventre de la mère, le bébé éprouve des sensations tactiles par le contact avec les parois de l’utérus, les mouvements du liquide amniotique. Il a donc besoin de retrouver ces sensations à la naissance. C’est pourquoi, masser son bébé
dès sa naissance a tout son sens. Le contact peau à peau durant le massage développe un lien d’attachement entre l’enfant et le parent.

Quels sont les bienfaits du massage bébé ?
– Augmente le seuil de tolérance des bébés aux stimulations
– Diminue l’inconfort lié aux coliques
– Stimule le système immunitaire
– Favorise le sommeil
– Favorise les liens de confiance, d’amour.
– Favorise le lien d’attachement
– Accroît le sentiment de compétence chez le parent
– Aidera l’enfant à se sentir bien dans sa peau
– Favorise le transit intestinal, l’efficacité du système respiratoire, les défenses de la peau

Dans toutes les situations, le toucher aura un impact considérable sur votre petit loup ! Si vous rencontrez des difficultés ou des questionnements à ce sujet n’hésitez pas à prendre contact avec moi !

Charlotte Glibert, Psychomotricienne

Comment aider mon enfant TDA/H ?

En consultation je reçois souvent la question suivante de la part des parents : “Qu’est-ce que, moi, je peux faire pour aider mon enfant avec son TDA/H? “
Bonne nouvelle! En parallèle à la prise en charge (réalisée avec un(e) neuropsy ou autre), vous, parents, pouvez aider votre enfant de plein de façons différentes!
Je vous donne 8 petits conseils (liste non exhaustive bien-sûr) dans ce petit sketchnote ✍️
Et rappelez-vous que l’implication des parents est essentielle 💪

Antoinette Raucent, neuropsychologue

Les 4 piliers de l'apprentissage

Petit sketchnote reprenant les 4 piliers pour transmettre un apprentissage:
=> Lorsque je (instit, parent, professionnel,…) souhaite transmettre un apprentissage, je dois veiller à ce que ces 4 conditions favorisantes soient remplies ✅
🔅1: Est-ce que je capte bien l’attention de mon apprenant ? Est-ce que je le maintiens attentif ? Est-ce que je l’aide à sélectionner les points sur lesquels il doit être davantage attentif ?
🔅2: Est-ce que mon apprenant est actif dans son apprentissage ? Est-ce qu’il est impliqué, motivé et participatif ? Est-ce qu’il a l’occasion d’expérimenter le nouvel apprentissage ?
🔅3: Est-ce que je donne un bon feedback à mon apprenant? En insistant sur le fait que l’erreur = importante et nécessaire
🔅4: Est-ce que mon apprenant a l’occasion de consolider (renforcer) son apprentissage? Est-ce que je lui donne l’occasion de s’entraîner, de tester, d’expérimenter via ses sens ?

Antoinette Raucent, neuropsychologue

Logopédie : Les premières étapes d'un suivi

L'âge et les écrans

La question des écrans revient souvent chez mes petits et grands patients ??
Quelle exposition et à quel âge?
Les écrans sont omniprésents et pourtant un usage précoce et intensif perturbe le développement du ?
Etablir un cadre et des règles est important, surtout en cette situation de confinement.
Voici un petit sketchnote ✍️   de rappel.

Antoinette Raucent, neuropsychologue

10 conseils pour favoriser les apprentissages

Petit sketchnote ✍️ reprenant 10 conseils pour favoriser les apprentissages ?
Ps: n’oubliez pas le rôle central du plaisir (souvent trop laissé de côté dans les apprentissages) ?

Antoinette Raucent, neuropsychologue