Vos questions fréquentes

Le tarif d’une consultation varie si le médecin est conventionné ou non. 

Veuillez-vous renseigner auprès de nos praticiens.

Vous pouvez trouver l’information sur le profil de chacun.

A chaque visite ou consultation chez un médecin, vous recevez une attestation de soins sur laquelle est mentionnée la prestation qui a été effectuée.

Vous la remettez ensuite à votre mutualité pour remboursement.

Si vous êtes VIPO, vous payez uniquement le tiers payant.

Les prestataires médicaux et paramédicaux conventionnés s’engagent à respecter les tarifs légaux prévus dans ces accords. Cela veut dire que le montant à votre charge est limité au ticket modérateur (sauf exigences particulières).

Les prestataires médicaux et paramédicaux non conventionnés n’adhèrent pas aux accords. Ils sont libres de pratiquer les prix qu’ils souhaitent.

Les prestataires médicaux et paramédicaux partiellement conventionnés marquent leur accord pour respecter les tarifs légaux, mais pendant une partie seulement de leur temps de travail.

Selon l’INAMI, si votre dispensateur de soins applique le tiers payant, vous ne lui payez que le montant qui est à votre charge (le ticket modérateur), et éventuellement un supplément si le dispensateur n’est pas conventionné.

Vous n’avancez pas le montant correspondant à l’intervention de l’assurance soins de santé. Votre mutualité versera directement ce montant à votre dispensateur.

Dans ce cas, vous ne devez donc pas envoyer d’attestations de soins à votre mutualité.

Prises de sang, tests antigéniques et tests PCR

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.

Vous pouvez trouver l’information sur le profil de chacun.

Au Mimosa d’Uccle 

Permanences tous les mardis et vendredis de 7h30 à 10h au Centre Mimosa d’Uccle avec Morgane Labalue.

  • Prises de sang : par téléphone au +32 492 54 63 95 ou +32 488 91 26 18
  • Tests antigéniques et PCR : Prendre rendez-vous

Au Centre Mimosa de Rhode-St-Genèse

Permanences tous les mardis et jeudis de 7h30 à 9h30 et les samedis de 8h à 10h au Centre Mimosa de Rhode-St-Genèse avec Nathalie Moris.

  • Prises de sang : par téléphone au +32 467 07 55 98 ou +32 488 91 26 18
  • Tests antigéniques et PCR : Prendre rendez-vous

Les résultats des prises de sang varient selon les prélèvements demandés par votre médecin traitant. Généralement, ils sont envoyés dans les 48h à 30h à votre médecin traitant. Si vous ne les avez pas reçu, veuillez contacter le laboratoire SYNLAB : 

SYNLAB Heppignies (siège administratif)

Avenue Alexander Fleming, 1 – 6220 Heppignies

Téléphone : 067 89 54 32

e-mail : secretariat.heppignies@synlab.be 

Secrétariat biologie fonctionnelle et nutritionnelle : 067 89 54 58

Facturation : 010 68 51 10 ou facturation.hep@synlab.be

SYNLAB Laboratoire Collard

Boulevard de Froidmont, 14 – 4020 Liège

Téléphone : 04 340 40 40

Fax : 04 341 06 61

Facturation : 04 349 50 14 ou facturation.liege@synlab.be

En cas de perturbation dans la délivrance des résultats par SMS de votre test PCR, veuillez contacter le laboratoire après votre prélèvement via ce lien : https://mysynlab.synlab.be/fr/patient/resultat-covid ou au +32 2 318 25 56

En cas de perturbation dans la délivrance des résultats par SMS de votre test antigénique, veuillez contacter notre infirmière. 

Uccle : Morgane Labalue (lien du profil)

Rhode-St-Genèse : Nathalie Moris (lien du profil)

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.

Logopédie

Les documents nécessaires à une demande de remboursement pour des séances logopédiques :

  1. la prescription du médecin spécialisé pour le bilan logopédique.
  2. la demande d’intervention donnée par le logopède. Vous devez dater et signer cette annexe et l’accompagner d’une vignette.
  3. le rapport du bilan logopédique réalisé par le logopède (réalisé après la prescription pour le bilan logopédique du médecin)
  4. la prescription du médecin spécialiste pour le traitement logopédique (établie par un ORL, un pédiatre ou un médecin interne)
  5. les résultats d’éventuels tests supplémentaires (test QI, test de l’audition, etc.) que le logopède ou un autre spécialiste a fait passer.

Le dossier doit impérativement être envoyé dans les 60 jours à daté de la prescription du médecin spécialiste pour le bilan logopédique. 

Pour un bilan en langage oral, un retard dans les performances doit être démontré par des tests de langage donnant deux scores inférieurs ou égaux à moins deux écart-types.

Pour un bilan en langage écrit ou en mathématique, un retard dans les performances doit être démontré par des tests de lecture et/ou d’orthographe et/ou de calcul donnant deux scores inférieurs ou égaux au percentile 16 ou inférieurs ou égaux à moins un écart-type. Les tests doivent correspondre au niveau de l’année scolaire fréquentée par le bénéficiaire et figurer dans une liste limitative approuvée par la Commission de conventions. 

Si les conditions ne sont pas respectées, le bilan ainsi que les séances ne seront pas remboursés. 

Un bilan qui n’est pas suivi dans les 60 jours d’un traitement pris en charge par l’assurance ne peut pas faire l’objet d’une intervention de l’assurance. 

Si les séances de traitement sont effectuées après le délai de 60 jours, le remboursement de ces séances est possible.

Selon le site de l’INAMI, la Commission de conventions a décidé qu’un délai maximal d’un an est accepté (28.02.2019).

Tous les logopèdes des centres Mimosa sont conventionnés par l’INAMI. Les honoraires des logopèdes conventionnés sont remboursés à 75% par les mutuelles (90% pour les patients BIM).

Oui. La demande doit être faite au moyen d’une prescription médicale (établie par un ORL, un pédiatre ou un médecin interne), d’une demande et d’un bilan logopédique établis par un logopède.

Selon la mutualité socialiste, la mutuelle accorde une intervention unique de 5 euros pour un traitement de logopédie pour lequel le bénéficiaire a épuisé ses droits à des soins médicaux prévus dans l’assurance obligatoire ou si le bénéficiaire ne répond pas à l’une des situations prévues pour bénéficier de la prise en charge par l’assurance susmentionnée. Le service intervient uniquement à condition que le bénéficiaire possède un dossier médical global (DMG) ou s’il est inscrit dans une maison médicale.

Le résultat d’un test de QI reste valable. Si on veut à nouveau le déterminer, un minimum de deux ans entre les deux mesures est indiqué (28.02.2019). 

Un audiogramme reste valable sans limitation dans le temps, sauf si des interventions (chirurgicales par exemple) ont eu lieu (28.02.2019).

Puisque la nomenclature stipule qu’un remboursement pour le traitement logopédique des troubles du développement du langage ne peut être donné qu’à condition que le bénéficiaire ait un QI total de 86 ou plus, un accord pour le traitement logopédique de ces troubles ne peut jamais commencer avant la date de l’établissement du QI total.

Exemple : pour les troubles d’apprentissage, le container contient 140 séances sur une période de deux ans. Pendant la première année, 75 séances sont prescrites dont seulement 60 sont effectivement utilisées. Combien de séances reste-t-il pour la deuxième année ? 

La nomenclature n’interdit ce transfert que pour les troubles résultant de l’existence de fentes labiales, palatines ou alvéolaires. Dans l’exemple donné, il reste encore 140 – 60 = 80 séances pour la deuxième année. 

 § 6. L’accord éventuel pour la poursuite du traitement par un logopède est subordonné à la fourniture préalable d’une nouvelle prescription médicale, établie par un prescripteur visé 

La chronologie prévue est : prescription d’un bilan d’évolution et exécution de celui-ci avant la fin de l’accord en cours, puis prescription médicale pour un traitement ultérieur et ensuite introduction de la nouvelle demande et sa réception par le médecin-conseil dans les 60 jours suivant le début du traitement ultérieur. 

L’accord pour la poursuite du traitement n’est pas lié à l’approbation pour le remboursement du bilan d’évolution mais bien à l’exécution de ce bilan. La prolongation mentionnée dans la question peut donc être approuvée. 

Informations relevées sur le site de l’INAMI. 

  • Le traitement logopédique dans les cas où le bénéficiaire : 
    • suit un enseignement spécial. Cette exclusion n’est valable que pour les troubles du langage oral, du langage écrit et du calcul ainsi que pour la dysphasie.
    • est traité et/ou hébergé dans une institution reconnue et subsidiée par les communautés/régions et dans laquelle la fonction « logopède » est comprise dans les normes d’agrément  ou est hospitalisé dans un service agréé sous l’un des indices G, T, A, Sp ou K ou séjournée en PSP, en MRPA ou en MRS. 
    • est rééduqué dans un établissement ayant conclu avec l’INAMI une convention couvrant notamment le traitement par un logopède.
  • Le traitement logopédique de troubles secondaires dus aux démences telles que Alzheimer,…

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.

Kinésithérapie

Au préalable d’une prise en charge kinésithérapeutique, il est nécessaire de consulter son médecin traitant. Si le diagnostic de ce dernier débouche sur la nécessité d’un traitement de kinésithérapie, il vous prescrira le nombre de séances adapté à l’affection. Pour obtenir le remboursement, transmettez-nous votre ou vos attestations de soins ainsi que la prescription du médecin. Source : Mutualité Chrétienne

En règle générale, chaque patient a droit à 18 séances de kinésithérapie par année civile dans le cadre du traitement d’une pathologie courante. 

Les prestations de kinésithérapie périnatale ne peuvent être prises en compte que 9 fois par grossesse (les prestations effectuées durant l’hospitalisation sont non comprises). Source : Mutualité Chrétienne

Dans certaines situations comme des pathologies lourdes, le nombre de séances est plus élevé. Pour plus d’informations, veuillez contacter votre mutuelle. 

 Vous pouvez trouver l’information sur le profil de chacun.

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.

Neuropsychologie

  • Bilan intellectuel (QI)
  • Bilan attentionnel (suspicion TDA/H) 
  • Bilan des fonctions visuospatiales et praxiques (en collaboration avec les psychomotriciens) 
  • Bilan psychoaffectif 

Avec certains neuropsychologues du centre Mimosa, le bilan est possible en néerlandais mais le rapport est toujours en français. 

Partiellement. Veuillez contacter votre mutuelle pour plus d’informations.

Les tarifs varient entre les différents bilans et les prises en charge. 

Vous pouvez contacter votre thérapeute pour trouver cette information.

Procédure d’intervention pour le remboursement d’un test QI : 

  • Le test de QI a été réalisé obligatoirement pour une demande de remboursement d’un traitement de logopédie B2 ou F en ASSI.
  • Le service intervient à concurrence de 20 € pour le test de QI réalisé, pour autant que ce test n’ait pas été réalisé gratuitement ou déjà remboursé par l’ASSI.
  • Le remboursement n’est accordé que dans le cas où le traitement qui suit est accepté (par l’ASSI ou SOLIMUT).
  • Le test de QI doit avoir été réalisé par un psychologue gradué/bachelier ou licensié/master en psychologie.
  • L’intervention est unique par bénéficiaire. Source : Mutualité Chrétienne

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.

Ostéopathie

Non, l’ostéopathe est habilité à faire des diagnostics d’exclusion et de référer vers le professionnel de la santé compétent si nécessaire. 

Le remboursement classique s’élève à 10 euros la séance. La DKV propose un remboursement allant jusqu’à 90% du prix de la séance. Veuillez contacter votre mutuelle pour plus d’informations.

Un grand essuie pour des questions d’hygiène.

Non, il existe énormément d’autres techniques en ostéopathie. Nous les appliquons en fonction de la pathologie/condition de santé du patient et de sa volonté. 

Lorsque vous vous rendez au centre pour un prélèvement, veuillez-vous munir des documents indispensables suivants :

  • La demande d’analyses rédigée par votre médecin,
  • Votre carte d’identité ou passeport
  • Une vignette de mutuelle à votre nom.

Pour un test PCR COVID-19 réalisé dans le cadre d’un voyage ou d’un évènement culturel, une prescription médicale n’est pas requise. Veuillez compléter les documents reçus lors de votre confirmation de rendez-vous et y inscrire votre éventuel code CTPC avant le prélèvement.

Ces documents doivent être fournis lors de votre arrivée au centre de prélèvements. Il est important de vérifier, lors de chaque prélèvement, l’exactitude des données vous concernant.